Les Cours - Théâtre du Phoenix

Aller au contenu

Menu principal :

Nos Ateliers



La Technique

La Respiration
« Canaliser son énergie à travers le souffle pour atteindre le mouvement juste». Philippe H.

Librement inspirés des techniques du Yoga, les exercices de respiration proposés par Alain Clément visent à développer la discipline du souffle; le but n’étant pas la lévitation ou le nirvana… mais bel et bien la projection contrôlée de l’air.
Le souffle, c’est la fondation sur laquelle se construit tout le reste, paroles, émotions, mouvements…
Le souffle bien compris c’est l’origine de l’efficacité sur scène.

L’ Articulation
Exercices de pure technique où l’on enseigne à parler clair; les exercices d’articulation sont un passage obligé pour développer les nombreux muscles mis en mouvement par la parole. Le but est la clarté et la maîtrise de l’expression.

L’ Expression corporelle
Assouplir son corps pour le rendre docile à l’interprétation d’un personnage.
Il s’agit donc d’exercices physiques simples comme savoir marcher, courir, tomber ou encore exprimer un sentiment par la gestuelle ce qui rejoint le Mime. Le travail au Masque est régulièrement utilisé.

L’Improvisation
Alain Clément propose des thèmes d’improvisations et distribue les rôles.
L’ Impro: Exercice d’invention pure, spontanée, expression libre, allant de la comédie aux situations les plus poignantes.
L’improvisation c’est le quotidien de l’acteur moderne.
Imagination, fantaisie, tout est permis, sauf la vulgarité, dans cet exercice parfois difficile, qui libère l’esprit et développe en nous des pouvoirs insoupçonnés…

« Il y a dans le théâtre une sorte d’étrange soleil, une lumière d’une intensité anormale où il semble que le difficile et l’impossible même deviennent tout à coup notre élément normal.» Antonin Artaud "Le Théâtre et son Double"

L’ Art de l ’Improvisation permet également de ne jamais être pris en défaut, de rebondir sur un mot ou une simple allusion. Il n’est pas possible qu’un comédien reste sans voix…ou alors c’est un mime, un bibelot, un masque ou un reptile.
Au-delà de la découverte de vos propres possibilités d’acteur, l’improvisation c’est aussi le moment où le metteur en scène appréhende de quoi vous êtes capable.
Le personnage que vous incarnerez sera en partie le reflet de ce que vous aurez improvisé...

Le Travail des Textes ou l’Art du Jeu
Plaisir de lire, plaisir de dire, plaisir de traverser un texte comme on traverse un paysage ou une mer inconnue…

Le travail du comédien et celui de l’acteur reposent sur un texte écrit: pièce de théâtre ou scénario…Même s’il y a bien autre chose que le seul texte: les rythmes, les couleurs, le corps, les intentions…
On peut choisir ses textes, les écrire, ou laisser Alain Clément tirer de ses grimoires quelque scène surprenante, classique ou contemporaine.

Incarner un personnage c’est un Jeu de Mémoires.
Mémoire du texte, Mémoire des sentiments, Mémoire des mouvements dans l’espace de la scène. Les trois sont indissociables et à dire vrai, ne sont qu’une seule Mémoire.

C’est là que commence le véritable Théâtre dont tout ce qui précède n’était que la préparation. Le Théâtre, en effet, n’est-ce pas l’alliance subtile entre les intentions d’un auteur, les comédiens qui offrent leurs talents et le metteur en scène qui, dans l’ombre, est comme l’esprit caché derrière la scène…

Retourner au contenu | Retourner au menu